Rémi Ochlik

Rémi Ochlik (France, Thionville, 16 octobre 1983 – Syrie, Homs, 22 février 2012) est un photojournaliste cofondateur de l’agence de presse IP3 Press. Récompenses : Prix Jeune reporter François Chalais 2004, Grand prix Jean-Louis Calderon 2011, World Press Photo 2012 dans la catégorie General News. Son nom a été donné au Prix du jeune reporter de la ville de Perpignan à Visa pour l’image.

Cinéma

Printemps arabes
Le baptême du feu d’une génération de photojournalistes

PhotoBDF crédit Bapteme du feu
Corentin Fohlen © Jérôme Clément-Wilz

Lundi 23 mars 2015, France 4 diffuse le documentaire de Jérôme Clément-Wilz « Un baptême du feu », Pyrénées d’or au festival de Luchon, dont les jeunes photojournalistes sont les héros. Ce film nous fait vivre le quotidien de jeunes reporters durant ce qu’on a appelé « Les printemps arabes ». Émouvant et instructif.

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Annuel standart uniquement.
Se connecter S’abonner
LES GENS

Rémi Ochlik
Photojournaliste (1983-2012)

© Geneviève Delalot / Bureau 233 Legende : Remi Ochlik à la remise du Prix Calderon au Scoop Grand Lille 2011

Rémi Ochlik est un photographe français né le 16 octobre 1983 à Thionville. Il a été assassiné le 22 février 2012 à Homs (Syrie) par un tir de roquette ciblé de l’armée syrienne.

Voir la suite

Correspondance de Paris

Je me souviens …

 

Le 7 novembre 1956, à Budapest en Hongrie, sur une barricade de l’insurrection contre l’invasion des troupes soviétiques, Jean-Pierre Pedrazzini est mort. Il avait 29 ans. Il photographiait pour Paris Match. C’est mon premier souvenir de photographe tué ou disparu au champ d’honneur du journalisme. J’avais huit ans.

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Mensuel, Annuel standart, Mensuel de soutien, Annuel de soutien, et Annuel de soutien avec le logo de votre société uniquement.
Se connecter S’abonner
Livres

Livres avec vue sur la guerre

Au memorial des reporters à Bayeux: Edith Bouvier, Emilie Blachère, William Daniels
Au mémorial des reporters à Bayeux: A gauche Edith Bouvier, Emilie Blachère compagne de Rémy Ochlik, William Daniels

Aux 19èmes rencontres du prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, le salon du livre a connu un très grand succès. A côté du remarquable témoignage « Bosnia 1992-1995» et de « Révolutions », le livre hommage à Rémi Ochlik, le récit d’Edith Bouvier a retenu toute mon attention et j’espère la vôtre.

Voir la suite