Lauriers

Remises de prix, awards, récompenses.

Lauriers

Prix des correspondants de guerre
A Bayeux, Calvados, Normandie, les gagnants sont…

the village of Daw Nyay Khu, in Kayah (Karenni) State, eastern Myanmar (Burma). Two years after Myanmar plunged into civil war, the country’s military has increasingly taken drastic measures to destroy the uprising–with a heavy toll on the civilian population. In April this year, an airstrike by the junta killed 168 men, women and children. Last year the military struck a school with attack helicopters, killing several children. In the same month, an aerial bombing of a concert killed about 50 people. auto_awesome Langue source : Anglais ​Rechercher des détails 639 / 5 000 Résultats de traduction Résultat de traduction Des soldats karenni s’abritent dans un fossé de drainage alors qu’un obus de mortier explose à proximité lors de violents affrontements le 16 avril 2023, dans le village de Daw Nyay Khu, dans l’État de Kayah (Karenni), à l’est du Myanmar (Birmanie). Deux ans après que le Myanmar a été plongé dans la guerre civile, l’armée du pays a pris des mesures de plus en plus drastiques pour détruire le soulèvement, ce qui a coûté un lourd tribut à la population civile. En avril de cette année, une frappe aérienne de la junte a tué 168 hommes, femmes et enfants. L’année dernière, l’armée a frappé une école avec des hélicoptères d’attaque, tuant plusieurs enfants. Le même mois, un bombardement aérien contre un concert a tué environ 50 personnes. Photo Siegfried Modola

Voir la suite

Lauriers

Retour sur le Prix Bayeux 2022
Le photographe Evgeniy Maloletka et le cameraman Mstyslav Chernov
ont fait l’unanimité

FILE – Ukrainian emergency employees and volunteers carry an injured pregnant woman from a maternity hospital that was damaged by shelling in Mariupol, Ukraine, March 9, 2022. The woman and her baby died after Russia bombed the maternity hospital where she was meant to give birth. (AP Photo/Evgeniy Maloletka, File)

Mathew Brady, père d’un photojournalisme qui avait déjà voulu en 1863 par ses images faire rentrer « l’odeur de la mort dans les chaumières de la guerre de Sécession » aurait beaucoup aimé assister à cette 29ème édition du Prix Bayeux Calvados-Normandie des Correspondants de guerre.

Voir la suite