Le Matin de Paris

Hommage

Fabrizio Calvi par son ami Pierre Abramovici

Fabrizio Calvi à Libération – Photographie (c) Christian Poulin

Pendant longtemps, j’ignorais qu’il s’appelait Jean-Claude et que certains, anciens de Libération, l’appelaient « zig-zag ».

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel, Abonnement mensuel de soutien, Abonnement annuel standart, et Abonnement annuel de soutien uniquement.
Se connecter S’abonner