Pays-Bas

Patrimoine

Les Batwa, peuple de la forêt
« Fiers pendant une seconde »

Patrick Munyambabazi avec sa femme Janet Kamashamba et leurs 5 enfants. Ils pensent que la situation future va s’aggraver à moins d’un miracle. Ils disent avoir vécu une vie pauvre depuis qu’ils ont quitté la forêt jusqu’à maintenant. Patrick dit qu’il est heureux qu’ils aient été sortis de la forêt, mais il n’est pas heureux de la vie de mendicité. « Nous mendions tout, de la nourriture, des vêtements, de l’argent et même parfois un abri. Nous n’avons rien de bon comme les autres membres de la communauté. Nous avons vécu une vie de mendicité et nos enfants se dirigent vers la même vie. » Janet dit qu’elle se sent misérable pour l’avenir de ses enfants car il n’y a aucune perspective autre que de devenir des mendiants comme eux-mêmes. Elle a aussi peur de mourir trop tôt à cause des maladies accrues sans médicament et de la famine. Photo : Jan Janssen

Voir la suite