Rapeau Didier

Affaire Eyedea

30 millions de clichés dans un hangar ?

 

Le 3e fonds mondial de photographie de presse  va-t-il finir dans d’improbables hangars? C’est l’angoissante et très concrète question qui hante aujourd’hui les centaines de photographes et les 70 salariés des agences de presse achetées en novembre 1999 par le groupe Lagardère et revendues en janvier 2007 à la société de « retournement » Green Recovery pour éviter un redressement judiciaire dévalorisant les actions en bourse du groupe Lagardère. Résultat : le 30 mars prochain le groupe Eyedea peut être mis en liquidation pure et simple. Le sort des fonds photographiques serait alors totalement incertain.

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Mensuel, Annuel standart, Mensuel de soutien, Annuel de soutien, et Annuel de soutien avec le logo de votre société uniquement.
Se connecter S’abonner