Business

Les archives du photographe Daniel Mordzinski détruites par Le Monde

Daniel Mordzinski
Daniel Mordzinski

 

Le quotidien français Le Monde a détruit «  par inadvertance » dix ans de diapositives et de négatifs du photographe argentin Daniel Mordzinski, un « regrettable incident » selon le quotidien qui a publié mercredi un communiqué où il «  tient à réitérer ses excuses auprès du photographe s’agissant de la destruction de ses documents, qui s’est produite sans le moindre aval de la direction. »
« Pendant 10 ans, j’ai utilisé dans le cadre de l’accord de collaboration entre El Pais et Le Monde un bureau au 7ème étage de la rédaction du journal où je conservais des milliers de négatifs et diapositives originaux », raconte le photographe.


« Le 7 mars, un journaliste d’El Pais s’est rendu à ce bureau et a découvert qu’il avait été totalement vidé sans qu’on nous prévienne. Personne ne sait pourquoi on a décidé de faire disparaître le travail de toute une vie », ajoute-t-il.
Daniel Mordzinski, né en 1960 à Buenos Aires est arrivé à Paris en 1979. Bien que travaillant en freelance pour le quotidien espagnol El Pais, il en était le photographe permanent à Paris. Pour ce quotidien, il couvre l’actualité, en particulier les évènements culturels. A ce titre, il a photographié tous les écrivains et intellectuels sud-américains de passage à Paris.
Dans un communiqué commun publié mercredi, El Pais et Le Monde expliquent avoir « tout mis en oeuvre pour comprendre les causes de ce regrettable incident » et déplorent que le photographe, « après avoir décidé d’entreposer ses archives au siège du journal sans en avertir quiconque au Monde, rejette sur le seul journal la responsabilité de cet incident. »
On reste pantois devant ce communiqué visiblement destiné à la défense dans un éventuel procès. Le fait qu’aucun accord écrit ne fixe les relations entre les deux quotidiens ne peut en aucun cas exonérer Le Monde de sa responsabilité face à la destruction des archives du photographe, sachant que cela fait plus de dix ans que le correspondant d’El Pais bénéficie d’un bureau dans les locaux du quotidien parisien, comme Le Monde dispose d’un bureau dans les locaux d’El Pais.
« Le plus étonnant » constate un familier des lieux « c’est que l’armoire dans laquelle se trouvaient les films de Daniel Mortzinski, elle n’a pas été détruite ! ».

Michel PuechDernière révision le 26 mars 2024 à 4;54 par Michel Puech

Michel Puech


Si cet article vous a intéressés...Faites un don !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.