ACTUALITES

Nachtwey à Bangkok : « Very, very lucky

James Nacchtwey photographié à Bangkok le 17 janvier (c) Olivier Rotrou
James Nacchtwey photographié à Bangkok le 17 janvier (c) Olivier Rotrou

Samedi 1er février, il est un peu plus 15 heures à Paris (22h à Bangkok) quand le téléphone se met à crépiter: « Nachtwey a été blessé ! ». A l’autre bout de la ligne, les photographes Olivier Rotrou et Chris Mouchet  expliquent qu’une fusillade a eu lieu au carrefour de Lak Si dans le nord de Bangkok à la veille des élections prévues le dimanche.

Six personnes ont été touchées, dont James Nachtwey, et conduites au Centre médical Erawan. Peu après la nouvelle est confirmée par le Bangkok Post. En quelques heures la nouvelle se répand sur les sites web des grands journaux provoquant un certain émoi dans le monde de la photographie.

Mais à 21 h. (Paris) Olivier Rotrou me fait part d’un SMS envoyé par Nachtwey : « Got a little wild out there today. Lots of bullets flying. I caught one but it passed through without hitting bone and i am walking ok and continue to work. Very very lucky. »

« C’était assez dangereux là-bas aujourd’hui. Beaucoup de balles volantes. J’en ai attrapé une, mais elle est passée à travers sans toucher l’os. Je peux marcher maintenant, et continuer à travailler. Très très chanceux. » 

BKK-dimanche-olivier-rotrou
Dimanche 2 février 2014, James Nachtwey a repris son travail (c) Christian Mouchet

BKK-dimanche-Chris-Mouchet

Tout finit bien, comme le prouvent les photos de Jim Nachtwey au travail ce dimanche 2 févier réalisées par Olivier Rotrou – lui-même secoué par une grenade assourdissante – et par Chris Mouchet, également blessé d’une balle dans la jambe en décembre dernier à Bangkok.

Michel Puech

Lire tous nos articles sur James Nachtwey

Dernière révision le 26 mars 2024 à 5;07 par Michel Puech

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.