Laurent Ferriere

Business

CORONAVIRUS Laurent Ferrière : « …il faut ouvrir les portes des chapelles entre auteurs, photographes rémunérés à la pige. »

Laurent Ferrière

 

 

A l’œil a envoyé une série de trois questions à des photographes pour connaître la situation face à cette guerre mondiale et sanitaire. Aujourd’hui, les réponses de Laurent Ferrière.

Ce contenu est réservé aux membres du niveau Abonnement mensuel, Abonnement mensuel de soutien, Abonnement annuel standart, et Abonnement annuel de soutien uniquement.
Se connecter S’abonner